Make your own free website on Tripod.com
Choeur des Gymnases Lausannois
   
Saison 2001-2002
Programme - ARTICLES - Photos

La Gazette - 1er mai 2002
24 Heures - 3 mai 2002

La Gazette - 1er mai 2002. JC

L'oeuvre d'un élève pour le concert du choeur des gymnases lausannois

Les compositions de jeunesse sont à l'honneur dans le programme du Choeur des gymnases lausannois cette année. A l'affiche des deux concerts prévus début mai à Lausanne et à Cossonay, figurent deux messes. Franz Schubert a écrit la première alors qu'il avait 18 ans. La seconde est la création d'une oeuvre de Gérard Massini, un gymnasien de 19 ans! "C'est un heureux hasard qui réuni ces deux oeuvres. J'avais la partition de Schubert en ligne de mire depuis un certain temps", explique Olivier Piguet, enseignant au gymnase Auguste Piccard et directeur du choeur depuis 1995. Composée en guise de travail de maturité demandé à chaque gymnasien, la messe de Gérard Massini est tombée à pic.
Elle est aussi tombée sur des voix motivée. Les plus de 100 choristes issus des 5 gymnases de Lausanne consacrent une matinée par mois, le samedi, au chant. Une petite passion qui les a conduits en tournée jusqu'en Catalogne la saison passée et qui est même à l'origine d'un film de Bernard Novet à sortir prochainement.
Cette année, c'est l'orchestre d'Aigle qui accompagnera le choeur et qui jouera en ouverture le concerto op.8 n°1, "Le printemps", d'Antonio Vivaldi.

Déjà quelques année à noircir du papier à musique
Elève en 3e année au gymnase Auguste Piccard, Gérard Massini, n'en est pas à son coup d'essai en matière de composition musicale. Sa messe porte le numéro d'opus 184! Cette première oeuve chorale a été précédée de pièces pour piano, de partitions pour orchestre de chambre, de sonates et de concerti dont plusieurs ont été joués par l'orchestre des collèges et gymnases lausannois.
"J'avais 10 ans, trois ans après avoir commencé le piano auprès d'un professeur privé. J'ai acheté du papier à musique que j'ai commencé à noircir", explique tout simplement le jeune homme dont les parents ne sont pas musiciens. Plus tard Gérard Massini a pu bénéficier des conseils et critiques du compositeur et clarinettiste Alexandre Rydin, puis des enseignements théoriques de solfège, d'harmonie et de contrepoint du Conservatoire où il est actuellement élève du pianiste Christian Favre.
"Au fil du temps j'ai simplifié mon écriture. Je m'attache davantage à la mélodie et à la tonalité", déclare le jeune homme qui dit avoir médité sur l'humilité en écrivant sa messe. Comme d'autres musiciens ou sportifs d'élite des classes spéciales du gymnase, il dispose de ses après-midi pour exercer ses talents.

24 Heures - 3 mai 2002. Matthieu Chenal

Messes de jeunesse

On s'extasie souvent du talent précoce des génies du passé, Mozart écrivant ses premières symphonies avant 10 ans, Schubert ses premiers quatuors à cordes à 15 ans et sa 2e messe à 18 ans. Au même âge, Gérard Massini est peut-être sur les traces de ce compositeur illustre. Il prépare actuellement son bac au gymnase Auguste-Piccard à Lausanne. Comme travail de maturité, son professeur de musique, Olivier Piguet, lui a proposé d'écrire une messe à l'intention du Choeur des gymnases lausannois. Gérard Massini s'exécute et signe ici son opus 184 (!) qu'il décrit ainsi: "Cette Messe n'est pas un rite catholique. C'est une sorte d'hymnase à la vie."
Olivier Piguet confirme l'étonnante facilité d'écriture de son élève, "qu'il s'agira de parfaire, surtout pour l'orchestration". Mais le professeur n'a pas voulu intervenir dans cette oeuvre: "Je n'ai fait que d'infimes corrections de tessiture. A lui de voir ou plutôt d'entendre, lors du concert, si le résultat correspond à son idée. Je trouve qu'il a écrit une oeuvre très variée, très contrastée, avec des idées très sincères qui, certainement, séduiront le public. Je peux déjà dire qu'il a réussi son examen!"